Smart Grids : un réseau gazier plus agile

100% de gaz renouvelable en 2050 en France ? Une récente étude conduite par l’ADEME précise que le gisement de gaz renouvelable injectable en France pourrait couvrir entièrement la demande de gaz du pays à l’horizon 2050. Une telle perspective représente un enjeu clé d’évolution du pilotage des infrastructures gazières.

Un nouveau mix gazier piloté par un réseau smart grid

Cette nouvelle étape passe par le recours à des technologies « smart grid » pour développer un réseau plus intelligent qui va favoriser une production de plus en plus décentralisée et une consommation adaptées aux besoins réels tout en préservant les ressources et l’environnement. Le développement du « smart grid » s’accompagne par ailleurs de la publication de données auprès du plus grand nombre (Open Data). Par ailleurs, 170 acteurs de l’énergie ont signé en juin 2017 un protocole d’accord pour la création d’une agence commune de services numériques. Son objectif : fournir des services aux acteurs de la transition énergétique et répondre conjointement aux obligations légales et réglementaires de mise à disposition de données.

West Grid Synergy : 1ère expérimentation de smart grid au service du gaz renouvelable en territoire

Le projet West Grid Synergy a pour finalité de maximiser la production de gaz renouvelable sur les territoires en facilitant son intégration dans les réseaux gaziers. Il se déploie sur deux territoires d’expérimentations avec de nombreux projets : le premier en Bretagne sur le pays de Pontivy dans le Morbihan avec au moins quatre projets biométhane sur trois communes, et le second dans les Pays de la Loire avec plus d’une dizaine de projets biométhane principalement répartis en Vendée et Maine-et-Loire.

Le collectif d’acteurs réunis dans le projet West Grid Synergy se mobilise pour imaginer des solutions innovantes alliant numérique et technologies énergétiques pour maximiser la production de biométhane, développer de nouveaux usages performants du gaz et optimiser le pilotage global du système énergétique.

Amorcé en 2017, la mise en service du projet West Grid Synergy est prévue pour 2019, et concernera pas moins de 37 communes, 280 km de réseaux gaziers, une quinzaine de projets de production de gaz renouvelable, et devrait couvrir 40% des besoins de gaz des deux régions et de leurs 180 000 habitants.