Le gaz, un atout durable pour l’industrie

Selon l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE), 19% du CO2 rejeté en France est imputable à l’activité industrielle. Pour limiter ces rejets et leur impact sur le réchauffement climatique, la conversion au gaz des industriels est une tendance réelle. Et pour cause : le gaz représente une énergie fiable, compétitive, avec un impact limité sur l’environnement, du fait de sa faible émission de polluants atmosphériques par rapport au fioul ou au charbon. Le recours au gaz est un atout clé pour les acteurs de l’industrie de manière à respecter les normes environnementales et limiter, par la même occasion, leurs charges liées aux taxes applicables. En France, 30% du gaz naturel est consommé par le secteur industrie.

Le gaz naturel, matière première de la chimie et la pétrochimie

Le gaz naturel est aujourd'hui la matière première d'une majeure partie de l'industrie chimique et pétrochimique : pour la quasi-totalité de la production d'hydrogène, de méthanol et d'ammoniac, trois produits de base, qui à leur tour servent dans diverses industries : engrais ; résines ; plastiques ; solvants ; raffinage du pétrole.

Pour quelle raison ? Parce que le constituant principal des gisements de gaz naturel est le méthane. Le méthane est un hydrocarbure composé d'un atome de carbone et de quatre atomes d'hydrogène. Pour être utilisable, le gaz naturel peut nécessiter un adoucissement (retrait de la majeure partie des composants acides, gaz carbonique et sulfure d'hydrogène essentiellement) et un dégasolinage (retrait des fractions lourdes du gaz). Il doit dans tous les cas être déshydraté. Toutes ces opérations visent à éliminer les impuretés présentes avec le gaz en sortie de puits.

Au cœur de l’industrie agro-alimentaire

Du côté de l’industrie agro-alimentaire, le gaz naturel permet de produire de l'eau chaude ou de la vapeur qui servent pour de multiples applications : décongeler, cuire, stériliser, sécher, hydrater, nettoyer, etc. Il contribue ainsi à optimiser les procédés de fabrication et à fournir des produits de qualité aux consommateurs.

Produire de l’électricité à partir du gaz

Aujourd’hui, un autre secteur industriel fait appel au gaz : la production électrique. En effet, les centrales à cycle combiné gaz sont une solution efficiente pour produire de l’électricité. Aujourd’hui, le fioul et le charbon contribuent encore à la production d’électricité en France. Ces énergies fossiles extrêmement polluantes impactent le réchauffement climatique. En comparaison du charbon, les centrales thermiques au gaz, appelées centrales à cycle combiné, permettent de diviser par deux les rejets de CO2 associés à la production d’électricité. L’émission de 7 millions de tonnes de CO2 aurait été évitée en 2017 en France si toutes les centrales thermiques à flamme étaient alimentées par du gaz !