Le gaz, moteur de la transition énergétique dans les territoires

Les territoires sont aujourd’hui pleinement engagés dans la définition de leur stratégie énergétique (air-énergie-climat). Le gaz naturel aujourd’hui et de plus en plus renouvelable demain, peut jouer un rôle majeur à leurs côtés dans la mise en place de solutions diversifiées adaptées à industrie, au chauffage, aux transports, à la valorisation des déchets, …

Le gaz est une solution énergétique qui répond à de nombreux enjeux actuels sociétaux et environnementaux. C’est tout d’abord une énergie « garantie », à la fois disponible et fiable pour alimenter les consommateurs finaux, au bon endroit et au bon moment.

Solution performante et durable pour les industries, le gaz contribue très concrètement à l’attractivité économique (compétitivité, emploi et solidarité) et environnementale (qualité de l’air, traitement des déchets).

La méthanisation en plein développement, est une filière qui permet aux régions de produire localement du gaz renouvelable (biogaz). Cette filière s’inscrit pleinement dans une démarche d’économie circulaire et constitue un levier important pour le développement des territoires : l'Ademe estime à plus de 15 000 le nombre d’emplois créés en France d’ici 2020 pour la seule filière méthanisation1.

L’enjeu du stockage des énergies renouvelables

Enfin, la question du stockage des énergies renouvelables est cruciale dans la transition énergétique des territoires, du fait de la variabilité des productions croissantes d’électricité éolienne et photovoltaïque. Les infrastructures gazières existantes offrent de vraies solutions pour assurer le stockage d’énormes quantités d’énergie sur de très longues périodes. En effet, grâce au processus de Power to Gas, il est aujourd’hui possible de valoriser sous forme de gaz les excédents d’électricité renouvelables produits par exemple par les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques.

Le gaz renouvelable : véritable richesse énergétique et écologique des territoires

La production de gaz renouvelable représente donc pour les territoires une réelle opportunité, tant sur le plan économique qu’écologique. Elle permet aux régions de produire une énergie renouvelable localement et contribue au développement de l'agro-écologie dans les territoires en produisant un digestat qui permet un pilotage plus précis et plus efficace de la fertilisation des sols.

L’introduction de la méthanisation à la ferme notamment est également un moyen pour les territoires de créer des emplois non délocalisables, et de développer de nouvelles activités économiques locales. Enfin, le gaz naturel pour véhicules (GNV), offre des solutions alternatives pour les collectivités concernant les enjeux de mobilité durable. Plus écologique, le GNV permet de réduire les émissions de CO2 et de particules fines par rapport à l’essence et au diesel. Mieux, dans sa version renouvelable, appelée bioGNV, ce carburant polluant est produit localement et émet 80% de gaz à effet de serre en moins que les moteurs thermiques traditionnels !

 

1 Le Club Biogaz ATEE