4 raisons pour les territoires de miser sur le biogaz

Gaz verts : l’énergie des territoires

Traitement des déchets, amélioration de la qualité de l’air, maintien d’activités économiques… ces problématiques sont au cœur des préoccupations des acteurs locaux. Des questions complexes qui méritent des réponses nouvelles et proches des territoires.

Les gaz renouvelables portent des solutions innovantes et efficaces, qui permettent notamment de valoriser de nombreux types de déchets. Ces nouvelles filières dynamisent aussi l’innovation et soutiennent l’économie locale, avec à la clé, des emplois non délocalisables.

 

#1 Donner une seconde vie aux déchets

Aujourd’hui, nous sommes capables de produire une nouvelle génération de gaz verts issus de tous types de déchets, et directement injectables dans les réseaux existants, grâce 3 procédés innovants basés sur un principe d’économie circulaire : la méthanisation (déchets organiques comme effluents d’élevage, déchets ménagers…), la pyrogazéfication (déchets peu ou mal traités, comme les plastiques complexes, le bois usé ou encore les emballages alimentaires), la gazéfication hydrothermale (boues de station d’épuration, effluents industriels, digestats issus de la méthanisation).

 

#2 Soutenir l’activité économique des territoires

Les agriculteurs, principaux porteurs de projets et soutenus par les chambres d’agriculture, jouent un rôle primordial dans le développement de la méthanisation. En installant des unités au sein de leurs exploitations, ils disposent d’une nouvelle source de revenus stables.

Parallèlement, tout un écosystème s’active autour de la production des gaz renouvelables avec l’émergence de nouvelles filières françaises d’excellence, composée de startups et d’ETI très innovantes. Elles créent de l’activité et des emplois locaux, et contribue au développement de l’économie circulaire.

 

#3 Améliorer la qualité de l’air avec le bioGNV

Aujourd’hui, il est urgent de développer des carburants alternatifs à ceux issus du pétrole (diesel et essence). Plébiscité par les transporteurs routiers et les collectivités, le Gaz Naturel Véhicule (GNV) et le bioGNV sont une solution d’avenir pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre le réchauffement climatique. Plus propre, cette solution est également très pratique à l’usage, tout en étant plus confortable et plus silencieuse que les carburants traditionnels.

 

#4 Stocker les énergies renouvelables

Contrairement à l’électricité, le gaz est une énergie stockable : un atout considérable pour développer la production de gaz renouvelables dans les territoires et stocker les excédents produits quand la consommation est plus faible, en été par exemple.

Grâce au « Power to Gas », le gaz apporte par ailleurs une solution d’avenir aux surplus produits par les énergies électriques renouvelables intermittentes. Cette technologie permet de transformer l’électricité non consommée, notamment les excédents produits par l’éolien et le photovoltaïque, pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. L’hydrogène peut ensuite soit être directement injecté dans les réseaux, soit être combiné avec du dioxyde de carbone (CO2) par un processus de méthanation, pour obtenir un méthane de synthèse injectable dans les réseaux existants ou stocké pour une consommation ultérieure.