Nos déchets ont de l'avenir

Derrière UNIGY, les innovations du gaz pour valoriser nos déchets

En France, chaque individu produit 437 kg de déchets par an, soit 8,4 kg par semaine1. Leur traitement représente un enjeu complexe et de taille pour les territoires. Or, il est possible de changer de vision et de transformer en énergie des gisements de déchets qui sont simplement enfouis ou incinérés. Les technologies existent, comme la méthanisation et la pyrogazéification, et sont prêtes à être déployées à grande échelle. Mais aujourd’hui, ces procédés sont encore peu mis en avant. Dans le cadre de la transition énergétique et de l’économie circulaire, ils méritent d’être davantage pris en considération. 

Du 16 au 18 mai, ces innovations seront présentées à Viva Technology à travers une expérience inédite sur le stand UNIGY, une start-up fictive et éphémère. Derrière ce nom, il y a tout simplement une initiative de GRTgaz destinée à révéler et soutenir une filière française d’avenir (startups, collectivités, acteurs des déchets, pôles de compétitivité, industriels) engagée dans le développement d‘une nouvelle génération de gaz renouvelables ou bas carbone, produits localement, pour accélérer la transition écologique. 

Mais pourquoi inventer UNIGY ?

- Pour attirer l’attention des visiteurs de Viva Technology qui arpentent le salon à la recherche de la « Next big thing » en négligeant parfois des solutions vertueuses, en germe dans les territoires, prêtes à fonctionner ou qui pourraient se développer plus rapidement.

- Pour dire haut et fort que les solutions portées par UNIGY - transformer les déchets en énergie - sont accessibles dès maintenant avec l’émergence d’une nouvelle génération de gaz renouvelables ou bas carbone. Oui le gaz !

- Pour expliquer que le gaz, cette énergie vieille de deux siècles, est bel et bien le moteur d’un écosystème dynamique d’innovations auquel on n’accorde pas l’attention qu’il mérite. 

- Pour mettre en visibilité la French Gas Tech qui ne demande qu’à s’exprimer. Des start-ups et PME se mobilisent aujourd’hui aux côtés des agriculteurs, des industriels, des collectivités, des pôles de compétitivité, ou des organismes de recherche. Cette filière à fort potentiel innove pour proposer des solutions de valorisation alternatives à l’enfouissement ou à l’incinération des déchets envahissants, et pour mettre en œuvre concrètement la transition écologique et l’économie circulaire au cœur des territoires. 

A Viva, Technology, deux procédés innovants sont mis en avant : 

  • la méthanisation : une filière en plein développement qui valorise les effluents et les déchets organiques sous forme de gaz renouvelable injecté dans les réseaux existants,
  • la pyrogazéification : une filière d’avenir pour transformer en gaz renouvelable ou bas carbone les déchets solides peu ou mal valorisés aujourd’hui

Selon une étude ADEME2 sur le potentiel de production de gaz renouvelable à horizon 2050, 70% de nos besoins pourraient être couverts grâce à des gaz renouvelables ou bas carbone issus de la méthanisation et de la pyrogazéification.

La transition écologique, il y a ceux qui en parlent et ceux qui la font.

 

 1 *Chiffre issu de la publication  Déchets chiffres-clés - Édition 2017 – source ADEME

 2 « Un mix de gaz 100% renouvelable en 2050 ? » - janvier 2018