Ce programme "L'Énergie des Possibles" a pour but de valoriser les dernières initiatives concrètes du gaz en faveur d'une transition écologique plus efficace. Nous sommes allés sur le terrain à la rencontre de ceux qui mettent en place ou utilisent ces initiatives en France et en Europe.

Retrouvez les 10 épisodes d'1 minute 30 via ce lien.

La méthanisation est un processus de dégradation de déchets organiques en absence d'oxygène. Elle est mise en œuvre au sein d’infrastructures appelées méthaniseurs, qui permettent d’accélérer et d’entretenir le processus pour produire un gaz renouvelable : le biogaz qui, après épuration, deviendra du biométhane, injectable dans les réseaux gaziers.

Les infrastructures gazières françaises (réseaux, stockages, ports méthaniers) bénéficient d’une position stratégique en Europe. De plus, le maillage de ces installations gazières sur l’ensemble du territoire permet d’acheminer le gaz vers les consommateurs français avec une grande fiabilité depuis les zones de production situées dans le monde. Progressivement, ces infrastructures existantes accueilleront aussi des productions gazières d’origine renouvelables, produites localement.

Réduction des émissions de gaz à effet de serre, production locale à partir des déchets, usages multiples, capacités de stockage… Les gaz renouvelables, directement injectables dans les réseaux existants, se révèlent être des moteurs puissants de la transition écologique des territoires.

À la une cette semaine

Aujourd’hui, d’après la Banque mondiale, la production mondiale annuelle de déchets municipaux dépasse les deux milliards de tonnes par an. Elle atteindra les 3,4 milliards de tonnes d’ici 2050 si des mesures ne sont pas mises en place.

Du 4 au 14 octobre derniers se tenait l’édition 2018 du Mondial de l’Automobile de Paris. L’occasion comme chaque année de découvrir toutes les innovations qui font de l’industrie automobile l’un des secteurs les plus dynamiques.